Pascale Saly-Giocanti – Directrice


La danse nous éveille. Elle nous libère de notre mental, nous rend vivant, présent dans notre corps, elle est la voie royale du “lâcher prise” et nous aide à accepter les flux de l’émotionnel …  La danse est un art et nous invite à créer. De la danse libre jaillit l’émotion de l’instant.

 L’improvisation est un espace infini pour se découvrir et dépasser ses limites. C’est aussi un moyen extraordinaire pour se libérer de son passé et s’affranchir des mémoires cellulaires qui encombrent notre inconscient. J’aime voir les élèves évoluer et progresser. Ils acquièrent de l’aisance dans leur expression corporelle, apprennent à vivre dans l’instant présent et partager leurs émotions par la poésie du geste. Peu à peu, le mental laisse la place à l’intuition. Je les sens avoir de plus en plus confiance en eux et oser être eux-mêmes. Ils s’épanouissent à vue d’œil et à tout âge. Mon rôle est de “diriger” des improvisations pour qu’elles emmènent les élèves dans une exploration de soi et vers l’accueil bienveillant envers les autres. Ils évoluent librement dans des consignes qui, au départ les rassurent, puis les libèrent. Mon rôle est également d’installer la technique qui permet d’affiner la perception de soi, de maîtriser son corps, d’être rigoureux. La danse est partage. Mes voyages en Afrique Noire (Cameroun et Côte d’Ivoire), au Maroc, à Cuba, en Espagne, aux Etats-Unis, au Népal, ont fait émerger dans mon corps une danse universelle imprégnée de toutes les cultures, les personnalités et gestuelles que j’ai rencontrées. C’est l’histoire de Métis’danse : j’ai placé au delà des frontières, une danse comme un voyage où les mouvements, les cultures, se rassemblent pour ne faire qu’un TOUT comme on est UN avec l’UNIVERS. Chaque chakras est assimilé à une danse qui m’est chère. La chakras racine, c’est la danse africaine, la source de toutes les danses, la racine du mouvement et du rythme. La danse orientale se situe dans le deuxième chakras, c’est l’espace de l’enfant intérieur, on prépare le corps à sa venue, on assouplit le bassin, les muscles du ventre. Puis dans le plexus solaire, j’ai choisi une danse d’énergie, où le corps est fort, rapide, sensuel, une danse qui situe son point d’ancrage dans le nombril : c’est la samba. Au niveau du cœur, j’ai choisi les danses latines, ouvrir son cœur pour s’ouvrir à l’autre sans peur. Partager une danse avec un inconnu et vivre des connections uniques qui nous transcendent. Enfin il y a les danses de communication, celles qui sont comme un cri ou un sourire pour l’autre, ce sont les danses urbaines, jazz, hip hop, dancehall… Puis il y a le flamenco, une danse qui a été pour moi une révélation. Je suis le masculin, le féminin, le triste, le joyeux, le fort, le fragile. Je suis TOUT et c’est la danse de l’ETRE, celle de l’intuition. Enfin la danse du chakras coronale est une danse spirituelle qui s’inspire de toute la philosophie de la culture indienne : yoga, danse méditation.. 

J’ai créé une école qui me ressemble : Para La Salsa, avec des cours où les élèves sont invités à découvrir des musiques et les danses du monde, à comprendre leurs origines, à décrypter ce que signifient les gestuelles dans des contextes culturels diversifiés. Elle est aussi porteuse d’une ouverture à l’éveil de soi et la découverte de soi.

Bio de Pascale

 

  • Googleplus: @pascalesaly
  • TEL: 08992 7248297
  • EMAIL: pascale.paralasalsa@gmail.com