la symbolique du cercle

La symbolique du cercle

Les cercles du corps : Il y a d’abord les cercles dessinés par le bassin sur un plan transversal. Il y a aussi sur ce même plan, les cercles dessinés avec la cage thoracique. Si ils sont synchronisés avec le bassin dans le sens opposés l’un de l’autre, les mouvements paraissent alors beaucoup plus amples. Il y a aussi les ronds d’épaules à l’avant à l’arrière sur un plan sagittal et les cercles avec la tête. On peut dessiner des ronds de hanches avec juste une jambe, l’une reste sur l’appui, l’autre réalise des cercles horizontaux. En même temps, le corps pivote autour de l’axe. Il y a donc plusieurs cercles en même temps.

Les cercles dessinés par le corps dans l’espace : les bras font beaucoup de mouvements circulaires. Pour les femmes qui portent une jupe ample, elles font des mouvements ronds avec la jupe. Ce qui donne l’impression d’un mouvement continu qui n’en finit jamais

Les tours sur son propre axe : Les tours dans le travail en couple sont déclinés de toutes les manières, tours en dedans, en dehors, enveloppé (une jambe enveloppe l’autre), détourné (une jambe derrière l’autre jambe pour faire pivoter le corps et retrouver le poids sur les deux jambes. Il y a des tours sur deux pieds, sur un pied, sur la jambe droite la jambe gauche).

Les cercles dans l’espace : les danseurs forment un cercle au niveau spatial. Ce cercle ne reste pas figé. Ils vont dans un sens puis dans l’autre. C’est la rueda, qui peut être une ronde de danseurs mais aussi des musiciens. Auparavant les musiciens se plaçaient surtout en cercle pour définir un espace précis de danse. Les figures de couples se font surtout en rond dans l’espace. L’homme et la femme ne restent pas sur un espace figé. Ils tournent par demi, par quart de cercle etc… Il y a aussi les cercles promenade. La femme ou l’homme se « promènent » autour de leurs partenaires. Il y a des courbes dessinées dans la rueda. Les hommes ou les femmes « tricotent » : on passe devant une personne, puis derrière une autre personne et ainsi de suite.

Le cercle exprime l’idée d’un perpétuel recommencement. C’est aussi le symbole de la vie, de la naissance : le ventre de la femme enceinte est rond. Les formes rondes sont généreuses, elles sont synonymes d’abondance.