Je ne sais pas danser

« Je ne sais pas danser », voilà ce que j’entends souvent quand je parles à mes amis de ma passion.  Je ne sais pas danser ? Mais qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire. Tout le monde sait agiter ses bras et ses jambes, ouvrir ses oreilles et écouter de la musique, il me semble?

Et pourquoi est-ce que moi, je saurais danser ? Parce que je sais enchaîner une pirouette et trois pas chassés sans tomber ? Est-ce vraiment cela, la danse ? Des mouvements répétés, codifiés, des exercices, des diagonales et ronds de jambe à n’en plus finir ?

C’est bien-sûr ce que le professeur de danse vous apprendra dans un cours de danse, mais, au risque de vous décevoir, il ne vous apprendra pas à danser. Et là au fond de vous, vous continuerez à penser: je ne sais pas danser. Pourtant vous savez déjà danser, il ne vous donnera que des outils.

Danser n’est pas une question de grâce ou de rythme. Danser est une question de liberté : liberté de s’exprimer, liberté de s’assumer, liberté de laisser le corps prendre le contrôle sur la tête, de se laisser entraîner, liberté de lâcher prise. Voilà peut être pourquoi vous ne « savez pas » danser. Vous savez bouger vos bras et vos jambes, vous savez écouter de la musique. En revanche, ce qui vous manque,  c’est cette liberté. Difficile